abbesse


abbesse

abbesse [ abɛs ] n. f.
XIIe; lat. abbatissa
Supérieure d'un couvent de religieuses érigé en abbaye. L'abbesse et la coadjutrice. ⊗ HOM. Abaisse.

abbesse nom féminin (latin ecclésiastique abbatissa) Supérieure d'un monastère de religieuses ayant titre d'abbaye. ● abbesse (homonymes) nom féminin (latin ecclésiastique abbatissa) abaisse nom féminin abaisse forme conjuguée du verbe abaisser abaissent forme conjuguée du verbe abaisser abaisses forme conjuguée du verbe abaisser

abbesse
n. f. Supérieure d'une abbaye de femmes.

⇒ABBESSE, subst. fém.
A.— RELIG. Supérieure d'une abbaye ou d'un monastère de religieuses :
1. ... sur son habit de novice, d'une éblouissante blancheur, l'abbesse attacha elle-même la croix brillante qui donnoit le sceau à ses projets, et la plaçoit sous la protection immédiate de Dieu; ...
Mme COTTIN, Mathilde, t. 1, 1805, p. 81.
2. Je reçois à l'instant même l'autorisation de vous proposer pour abesse à votre communauté. Cette proposition équivaut à un ordre. Vous voilà donc princesse de l'Église, Madame. Il faut maintenant servir l'Église.
G. SAND, Lélia, 1839, p. 475.
3. La jeune abbesse, en avançant en âge, commençait à prendre sa profession et son avenir en dégoût. L'amour-propre pourtant chez elle dissimulait; elle portait ce joug insupportable en se divertissant de son mieux, nous dit-elle, sans confier sa peine à qui que ce fût et en affectant bonne contenance.
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 1, 1840, p. 92.
4. Quelque temps après le violent assaut, le roi nomma comme abbesse titulaire Madame de Soissons, fille naturelle du comte de Soissons et sœur naturelle de la première duchesse de Longueville ...
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 1, 1840 p. 212.
5. Quelque temps avant ce changement d'habit était morte la mère Geneviève Le Tardif, dont il a été parlé autrefois, la première abbesse élective de Port-Royal ...
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 2, 1842, p. 295.
6. On faisait parler depuis quelque temps à la mère Dorothée, l'abbesse de Port-Royal de Paris, pour l'amener à une démission; on n'omettait ni caresses ni menaces, se servant même d'un ancien papier d'elle qu'on avait trouvé et qui tendait à infirmer son élection; ...
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 47.
7. L'autel, l'horreur du lieu, le sanglant crucifix,
Le cloître avec sa nuit, l'abbesse avec sa crosse,
Tout s'est évanoui dans un rire féroce.
V. HUGO, La Légende des siècles, t. 1, 1859, p. 231.
8. Cette mélodie, qui semblait partir d'au-dessus des nuées, n'aurait pas duré moins de six heures et demie, tout le temps de l'agonie de la révérende mère abbesse.
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 541.
9. On ne verra plus de ces abbesses qui avaient les droits régaliens, battaient monnaie, tenaient tête à Bossuet, qui leur a répondu en trois volumes.
E. RENAN, Drames philosophiques, l'Abbesse de Jouarre, 1886, V, 2, p. 671.
10. Votre tenue d'abbesse sera correcte; ces vertus claustrales, dont vous avez vu mieux que personne la vanité, seront intactes.
E. RENAN, Drames philosophiques, l'Abbesse de Jouarre, 1886 II, 2, p. 639.
11. La grille de clôture, située à gauche de l'autel était ample, très éclairée par derrière, de sorte que lorsque même les rideaux étaient fermés, l'on pouvait facilement entrevoir tout le chapitre, échelonné dans des stalles de chêne, surmontées, au fond, d'une stalle plus haute où se tenait l'abbesse.
J.-K. HUYSMANS, En route, t. 1, 1895, p. 182.
12. ... je ne suppose pas pourtant que l'ordre soit à bout de sang. En tout cas, il peut revendiquer un maître livre, « le Traité de l'oraison » de Mme l'abbesse de Sainte-Cécile; rappelez-vous, entre autres inoubliables pages, celle où elle explique les degrés de la vie mystique par les phrases du pater, prises à rebours, c'est-à-dire en commençant par la dernière pour finir par la première.
J.-K. HUYSMANS, L'Oblat, t. 1, 1903, p. 213.
13. ... enfant il a connu la belle Oriante, devenue l'abbesse suzeraine du monastère de Qalaat-El-Abidin, ...
M. BARRÈS, Un Jardin sur l'Oronte, 1922, p. 241.
14. L'abbesse et la prieure entrent.
H. DE MONTHERLANT, Port-Royal, 1954, p. 1015.
Groupes associatifs : pieuse abbesse; révérende mère abbesse; mondaine abbesse :
15. Une mondaine abbesse d'un de ces couvents d'Italie, dont la clôture n'était pas si stricte que l'art n'y pût entrer, fit peindre à Corrège une salle appelée la Chambre de Saint Paul.
T. GAUTIER, Guide de l'amateur au musée du Louvre, 1872, p. 247.
Le mot abbesse apparaît dans un cont. monastique en connexion avec prieure, etc.
B.— Arg. Maîtresse d'une maison de prostitution :
16. On dit également mère abbesse, ce que les gens polis appellent comme elles dames de maisons. Les dames de maisons ne sont, de fait, que des prostituées qui en réunissent d'autres.
FRANCE 1907.
Prononc. — 1. Forme phon. :[]. 2. Homon. : cf. abaisse, subst. 3. Dér. et composés : cf. abbé.
ÉTYMOL. ET HIST. — Corresp. rom. : a. prov. (a)badesa; n. prov. (a)badesso; ital. (a)badessa; esp., port., cat. abade(s)sa. 1172-1174 « supérieure d'une abbaye » (La vie de saint Thomas le martyr, par Garnier de Pont-Sainte-Maxence, éd. Hippeau, 5836, ds T.-L. : L'abe[e]sse suer saint Thomas). Le sens arg. est attesté ds LAND.; d'apr. DU CANGE (s.v. abbas) dès 1400 lat. méd. abbatissae levium mulierum (livres de comptes).
Du lat. eccl. abbatissa « id. », dep. av. 543, ST CÉSAIRE, Regula ad virgines, 27 ds BLAISE; attest. continues au même sens en lat. chrét. et médiév.
STAT. — Fréq. abs. litt. :504. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 1225, b) 984; XXe s. : a) 558, b) 233.
BBG. — LEP. 1948. — MARCEL 1938. — Mét. 1955. — Théol. cath. 1909.

abbesse [abɛs] n. f.
ÉTYM. 1172-1174; du lat. ecclés. abbatissa, de abbas. → Abbé.
1 Supérieure d'une abbaye de femmes. || L'abbesse et la coadjutrice.
2 (1712, in D. D. L.). Argot, vx. Tenancière d'une maison de prostitution. → Sous-maîtresse.
0 (…) ce n'est plus sur le pied de fille du monde que je vais finir le récit de mes aventures, c'est sur celui d'abbesse, assez jeune et assez jolie pour faire souvent ma pratique moi-même.
Sade, les 120 Journées de Sodome, 1785, in D. D. L., II, 14.
HOM. Abaisse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • abbesse — Abbesse. subst. feminin. Superieure d un Monastere de Filles, qui a droit de porter la crosse. Nommer, élire, benir une Abbesse …   Dictionnaire de l'Académie française

  • abbesse — Abbesse, f. penac. Antistes, vel Antistita, B …   Thresor de la langue françoyse

  • Abbesse — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Abbesse », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) L Abbesse est la supérieure d une Abbaye.… …   Wikipédia en Français

  • ABBESSE — n. f. Supérieure d’un monastère de femmes. Abbesse triennale. Abbesse perpétuelle. Nommer, élire, bénir une abbesse. Abbesse crossée, Celle qui avait le droit de porter la crosse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ABBESSE — s. f. Supérieure d un monastère de filles, qui a droit de porter la crosse. Abbesse triennale. Abbesse perpétuelle. Nommer, élire, bénir une abbesse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • abbesse — (a bè s ) s. f. Supérieure d un monastère de filles et ayant droit de porter la crosse. Nommer, élire une abbesse. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Pierres Abailart reconfesse Que suer Heloïs, l abeesse Du Paraclet, qui fut s amie, Acorder ne se… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • abbesse —    Grosse dame qui tient un pensionnat de petites dames à qui on n’enseigne que les œuvres d’Ovide et de Gentil Bernard: autrement dit Maîtresse de bordel, le bordel étant une sorte de maison conventuelle habitée par d’aimables nonnains vouées,… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • Abbesse de Maubeuge — Liste des abbesses de Maubeuge Armoiries d Alken, commune du Limbourg belge, représentant sainte Aldegonde. En 661, Sainte Aldegonde fonda le cloître mixte de Maubeuge, dont elle devint la première abbesse. L abbaye devient un couvent en 1791.… …   Wikipédia en Français

  • Faye-l'Abbesse — Pour les articles homonymes, voir Abbesse. 46° 49′ 51″ N 0° 21′ 10″ W …   Wikipédia en Français

  • Faye-L'Abbesse — Pour les articles homonymes, voir Abbesse. Faye l Abbesse …   Wikipédia en Français